La vente immobilière dans le secteur social

La vente immobilière dans le secteur social

Les organismes de logements sociaux peuvent mettre en vente des logements sociaux. Cependant afin d'éviter des risques de spéculation immobilière, le législateur a instauré un mécanisme qui restreint la liberté de l'acquéreur en cas de revente ou en cas de mise en location dans les cinq ans suivant la date d'acquisition. Les modalités et conditions de vente des logements sociaux sont définies dans le code de la construction et de l'habitation aux articles
La vente des biens en VEFA

La vente des biens en VEFA

Le contrat de réservation ou contrat préliminaire fait l'objet d'une  réitération devant notaire, tout comme les avant-contrats classiques. L'acte authentique ne peut être signé avant la fin des travaux de fondations.  1- Le contrat Un mois avant la signature, le notaire adresse à l'acquéreur un projet d'acte. Le projet doit reprendre : la description précise du
La signature de l'acte authentique

La signature de l’acte authentique

Environ 3 mois après la signature de l'avant-contrat, la vente est authentifiée. Elle fait l'objet d'un acte passé devant notaire.  Le délai de trois mois correspond au temps nécessaire à la réalisation des formalités préalables et d'éventuelles conditions suspensives.   Le prix de la vente transite par le notaire, qui procède à la publication au service de la publicité foncière de la vente dans un délai d'un mois à compter de l'acte.  Communément, le notaire de l'acquéreur est en
La proposition d'un avant contrat au client

La proposition d’un avant contrat au client

Deux situations peuvent se présenter : Le client acquéreur fait une offre d'achat acceptée par le vendeur le client acquéreur accepte la proposition d'un promoteur immobilier dans le cadre d'une
Les sûretés

Les sûretés

Le prêteur prend une garantie, visant à couvrir le risque que comporte le fait de prêter des capitaux à un client. Cette garantie porte la plupart du temps sur le bien acheté, mais peut aussi porter sur d'autres biens. L'emprunteur supporte le coût de la mise en place de cette garantie. On évalue son coût à environ 2 % du capital emprunté selon le type de garantie prise.  1- Qu'est-ce qu'une sûreté ?
Le contrat de prêt et la protection de l'emprunteur

Le contrat de prêt et la protection de l’emprunteur

Rares sont les ventes immobilières qui se réalisent sans recours à un prêt. L'agent immobilier doit accompagner son client acquéreur aussi dans l'obtention de ce prêt.  1- Le contrat de prêt et son cadre juridique La définition du prêt immobilier Le prêt immobilier est un contrat par lequel un prêteur (banque, établissement de crédit, promoteur) remet à un emprunteur une somme d'argent pour financer l'achat, la
faisabilité de l'opération

La faisabilité de l’opération

Une fois le plan de financement effectué, il faut s'assurer de la faisabilité de l'opération.  1- Le calcul de l'annuité et de la mensualité Définitions L'annuité est une somme payée à intervalle de temps égaux : mois, trimestre, semestre.   Dans le domaine de l'immobilier ces versements sont majoritairement mensuels : on parle donc de mensualités.  Les éléments à prendre en compte Pour rembourser un emprunt, il faut pour chaque période rembourser :  Une part du capital emprunté : l'amortissement de l'emprunt ; payer les intérêts portant sur le capital restant dû à un certain taux. Dans
Le plan de financement de l'acquéreur

Le plan de financement de l’acquéreur

Une fois que la négociation a abouti à un accord et tout au long du processus de décision d'achat, le client acquéreur va s'inquiéter de son financement. L'agent immobilier jouera à ces différents moments un rôle de conseil très important. La première étape consiste à établir le plan de financement.  Les postes constitutifs du coût de l'opération Le prix du bien L'acquéreur doit payer
La négociation : de l'offre d'achat à la prise de congé

La négociation : de l’offre d’achat à la prise de congé

La clôture de la négociation est un passage difficile. Il convient de respecter un certain nombre d'étapes et de principes. En règle générale, une offre d'achat sera faite par l'acquéreur, induisant un certain nombre de conséquences juridiques.  1- La conclusion Conclure Les différentes situations  Le négociateur repère des signaux d'achat : le client peut émettre un certain nombre de signaux : Signaux verbaux : demande la répétition de la proposition,
objections

La négociation : l’argumentation et le traitement des objections

Une fois la découverte achevée, le négociateur pourra faire une offre au client. Il s'agit alors de présenter un bien en le faisant visiter et d'argumenter conformément à la découverte.  1- Présenter une offre et argumenter L'organisation des visites Il convient de planifier les visites en prévoyant un délai minimum entre chacune des visites. En général, une heure est nécessaire au total.  Si le bien est occupé par son propriétaire, prendre rendez-vous avec lui est nécessaire. Il est préférable que le vendeur ne soit pas présent lors de la visite (il connaît trop