Communiquer signifie transmettre un message porteur d’informations à une ou plusieurs personnes. 

L’information est donc le contenu de la communication. Elle va permettre lors de sa transmission d’amener des éléments de connaissance à ses destinataires, et donc au sein d’une organisation comme une entreprise de se faire connaitre, de développer une image positive…

La communication donne du sens à l’information.

1- Les modèles de la communication

Le modèle simple

La communication peut être envisagée comme un processus simple mettant en relation trois éléments de base (modèle de Shannon et Weaver) :

  • Un émetteur envoie un message grâce à un codage (ensemble de signe et de combinaison de ces signes qui permet de constituer et de comprendre un message).
  • Au travers d’un canal (la voie de la communication utilisée, qui peut être orale (exemple : téléphone) ou écrite (exemple: lettre).
  • Vers un récepteur qui effectue pour le comprendre un décodage dans un contexte perturbé par des bruits.

Exemple d’un modèle simple de communication : une fiche vitrine proposant un bien à la vente.

communication professionnelle bts pi

Ce modèle simple voire simpliste présente la communication comme un simple échange d’informations, alors qu’il s’agit plutôt d’un processus complexe caractérisé par une pluralité de composants.

2- Les éléments de complexité de la communication

Les acteurs

Ce sont les participants à l’échange, qui s’envoient alternativement des messages. Les acteurs sont donc à tour de rôle émetteur et récepteur.

Les acteurs ne sont pas des participants neutres. Leurs échanges dépendent de leur statut, de leur fonction, de leur culture, leur histoire… La communication n’est pas la même selon que l’agent immobilier dialogue avec un collègue, un client, le directeur d’agence…

Le message

Il s’agit des informations transmises entre les acteurs. Le message a toujours une composante verbale et une composante non-verbale (expressions du visage, regards, posture…)

Le canal

Il correspond au mode de transmission du message. Il peut être oral ou écrit, et utiliser différents supports : téléphone, radio, télévision, lettre, mail, affiche…

Le choix du canal est important dans le sens ou il conditionne la réussite d’une communication. Il doit, en effet, être adapté à la situation de communication.

Le contexte

La communication s’inscrit dans un contexte, constitué par l’ensemble des conditions extérieures (lieu et moment de l’échange, relation entre les personnes, statut des acteurs, état émotionnel…). Le contexte exerce une influence sur la communication.

Le contexte peut être la source de perturbations qui affectent la transmission du message. On parle de bruits.

Les objectifs et cibles de la communication

Les objectifs de la communication

Certains objectifs de la communication peuvent être divers. Il est important de les définir afin de mettre au point la stratégie à adopter. L’agence immobilière peut ainsi chercher à se faire connaitre, à faire agir ses clients.

Les cibles de la communication

Les objectifs ayant été déterminés, il convient de les adapter au public visé, c’est-à-dire aux publics concernés par l’action de communication : vendeurs, acquéreurs, bailleurs, locataires…

Ainsi, le syndic qui essaye de communiquer sur le respect de règlement de la copropriété, le fera par voie d’affichage en respectant les règles du « vivre ensemble » au sein de la copropriété s’il vise les occupants de l’immeuble, et il le fera par courrier en rappelant les obligations du bailleur relativement à ses locataires s’il vise les copropriétaires non occupants.